Qu'est-ce qui cause les verrues sur les mains

Les verrues sont des néoplasmes à prédominance bénigne, qui sont causés par une hyperplasie de l'épiderme sous l'influence du papillomavirus humain. Le virus pénètre dans l'organisme par les muqueuses et les microtraumatismes cutanés. Dans cet article, nous vous expliquerons en détail pourquoi les verrues apparaissent sur la peau des mains et quelles méthodes peuvent être utilisées pour s'en débarrasser.

verrue au doigt

Comment reconnaître une verrue

La verrue ressemble à une formation qui s'élève au-dessus de la peau, la couleur est différente de la peau. Le plus souvent, plusieurs verrues apparaissent à la fois. Dans ce cas, la localisation peut être très diverse : partir de la paume des mains et du visage et se terminer par la plante des pieds (verrues plantaires). Une verrue peut apparaître sur la paume de votre main et même sous l'ongle ! Au toucher, la formation est rugueuse ou vice versa, lisse et plate. Les papillomes apparaissant en groupes sont capables de fusionner.

Sur les doigts, en règle générale, des verrues vulgaires (communes) apparaissent. Une verrue vulgaire ressemble à une croissance ne dépassant pas un centimètre, sa couleur est brunâtre ou grise, sa forme est en forme de dôme. Des points noirs peuvent être visibles à l'intérieur de la formation. De petites verrues plates apparaissent souvent sur les mains, elles se caractérisent par l'apparition de groupes. Leur couleur est rosée ou jaunâtre.

Types de verrues

Les verrues sont diagnostiquées plus souvent dans l'enfance et l'adolescence, mais peuvent également survenir chez les adultes. En médecine, on distingue les types de verrues suivants:

  1. Simple/vulgaire.Le type de néoplasme cutané le plus courant, dans 70% des cas, est diagnostiqué chez les enfants d'âge scolaire. Le plus souvent, des verrues de ce type apparaissent sur les mains, mais peuvent également être présentes sur le bord des lèvres et sur le cou. Les verrues simples se distinguent par la présence de l'une des plus grandes verrues "mères" - si elle est enlevée, les néoplasmes plus petits disparaissent.
  2. Plat/jeune.Ils sont rares - seulement jusqu'à 4% des cas de diagnostic. Ils sont situés sur le dos des mains, le long du bord des lèvres, sur la tête du pénis, sur la muqueuse buccale.
  3. Palmar-plantaire.Apparaissent dans les endroits de la pression la plus active des chaussures inconfortables. Le diagnostic de ce type de verrues est souvent difficile, car le spécialiste doit différencier le néoplasme en question des cors, cors.
  4. Filiforme.Il diffère par une apparence spécifique - une petite «queue» faite de peau fine, il peut y en avoir beaucoup et elles sont toujours situées en «tas». On le trouve le plus souvent sous les aisselles, sur le cou, sous les seins/glandes mammaires.

Les méthodes d'élimination des verrues sur le corps et les mains dépendent directement du type de néoplasme qui sera diagnostiqué chez le patient.

Il convient de connaître une autre caractéristique des verrues - elles n'ont aucune description exacte de "l'apparence".

Par exemple, une verrue plantaire peut être une petite masse arrondie avec un centre sombre, mais une simple verrue est une excroissance sur la peau qui a une structure hétérogène.

Le moyen le plus simple de répondre à la question «à quoi ressemble une verrue» est de savoir si elle appartient à une apparence filiforme - un «glaçon» apparaît sur la peau qui ne provoque ni douleur ni irritation. Il est à noter que le frottement fréquent contre la verrue entraîne son inflammation et son irritation - elle devient rouge, peut causer de la douleur.

À quoi ressemble une verrue sur une main?

Les verrues sont difficiles à confondre avec d'autres défauts cutanés, car la croissance épidermique émergente ne s'accompagne pas de démangeaisons, de douleurs ou d'inconfort. Le plus souvent, les néoplasmes vulgaires qui affectent la peau des mains correspondent pratiquement en couleur à une peau saine ou ont une teinte rougeâtre non intense.

La surface de la verrue est initialement lisse et uniforme, mais avec le temps, elle subit une kératinisation prononcée. Le motif cutané au site du défaut disparaît et est remplacé par un joint ovale ou rond.

Le danger de tels néoplasmes bénins réside dans le risque élevé de traumatiser ces structures épidermiques. Ce qui peut entraîner les conséquences désagréables suivantes :

  • saignements abondants;
  • Infection de la surface de la plaie;
  • Formation d'une cicatrice ou cicatrice;
  • Auto-inoculation du virus du papillome sur les tissus sains, entraînant la propagation des verrues.

De plus, de nombreuses personnes se demandent comment soigner les verrues sur leurs mains, guidées par le côté esthétique du problème.

Symptômes de verrues sur les mains et les doigts

Bien sûr, les verrues, malgré leur innocuité, ne doivent pas être ignorées, car elles peuvent causer beaucoup de problèmes. De plus, ils sont contagieux et peuvent se transmettre à de nouvelles et nouvelles victimes par simple contact.

Soit dit en passant, l'apparition de telles éruptions cutanées devrait être l'occasion de réfléchir à votre propre immunité, car ce sont les personnes à immunité réduite qui sont à risque. De nombreux stress affaiblissent notre immunité et, par conséquent, ces personnes deviennent également ouvertes à un tel virus.

Comment reconnaître une verrue? Autour de la papille ou du nodule qui s'élève au-dessus de la peau, la peau sera typiquement claire ou, au contraire, foncée. La bosse n'apparaît pas seule, généralement de petites verrues apparaissent sur le front, les joues, les bras et les jambes, denses et charnues, lisses et plates.

Des excroissances rugueuses apparaissent autour des ongles ou sous les ongles, et sur les jambes, vous pouvez également remarquer de telles excroissances qui ont une forme ovale ou ronde et sont douloureuses à marcher. Au toucher, ils sont légèrement rugueux ou lisses et plats, peuvent fusionner en groupes en un seul néoplasme.

Le virus de la verrue peut rester inactif dans votre corps pendant des années et sa période d'incubation peut durer jusqu'à six mois. Ne soyez donc pas surpris s'il apparaît soudainement sans raison apparente.

Les verrues peuvent être différentes: il existe des variétés vulgaires ou communes, plates, plantaires, ainsi que des variétés filiformes et génitales. Les verrues communes sont celles qui apparaissent sur les jambes et les bras, sur les coudes et les genoux, sur les doigts et les orteils. Ce sont de petites excroissances, pas plus d'un centimètre, dures au toucher, de couleur brunâtre ou grise. Ils sont généralement en forme de dôme.

La surface de ceux ordinaires ou vulgaires peut être rugueuse, rappelant l'apparence du chou-fleur, et des points noirs peuvent être discernables à l'intérieur. Le type plat comprend ceux qui, avec des tailles allant jusqu'à cinq millimètres, se distinguent par une surface plane et lisse, ainsi que par une couleur rose, jaunâtre ou marron clair. Habituellement, de telles excroissances apparaissent sur le visage, mais peuvent se développer en groupes sur les mains ou les genoux.

Les plus désagréables sont les verrues plantaires : elles causent beaucoup de gêne lors de la marche, provoquant une sensation comme si un caillou s'était introduit dans la chaussure.

Habituellement, ils sont assez durs, ont une couleur gris sale. Le type filiforme se développe sur le visage - autour du nez, sur le cou, autour de la bouche. Ils sont allongés et ressemblent à un doigt en forme et en couleur.

Les verrues comprennent également les verrues génitales, également appelées verrues génitales : elles se développent sur les organes génitaux, ainsi qu'au niveau de l'aine et des fesses, et sont la conséquence directe d'une attitude peu scrupuleuse envers son corps. Extérieurement, ils ressemblent à des nodules roses, se confondent souvent, ont une base qui ressemble à une jambe.

Qui peut avoir des verrues

N'importe qui peut développer des verrues, mais les personnes suivantes sont les plus susceptibles d'être infectées par le papillomavirus :

  • enfants et adolescents;
  • adultes et enfants qui ont l'habitude de se ronger les ongles ou de se mordre les bavures;
  • personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Chez les enfants, les verrues disparaissent généralement sans traitement. Un dermatologue doit être consulté si les verrues gênent l'enfant (par exemple, elles sont douloureuses) ou se multiplient très rapidement.

Verrues chez l'adulte

Les hommes et les femmes sont également sensibles à l'infection par le papillomavirus humain et, par conséquent, à l'apparition de néoplasmes tels que des verrues sur la peau et les muqueuses. La pénétration du virus dans le corps est possible, à la fois avec la poignée de main habituelle ou l'utilisation de produits d'hygiène courants, et avec un contact sexuel.

Une fois dans le corps humain, le virus pénètre dans l'épithélium squameux de la peau et s'y multiplie activement. La période d'incubation du VPH peut aller d'un mois à un mois et demi à six mois ou plus. Il est presque impossible de protéger votre corps contre l'infection par un virus et l'apparition de verrues sur les jambes, les bras, le visage et d'autres parties du corps.

Parmi les principales recommandations pour la prévention des verrues figurent l'exclusion du contact avec la peau des personnes chez lesquelles elles apparaissent sur la peau, l'hygiène personnelle et le soutien de sa propre immunité.

Verrues chez les femmes

Les verrues chez les femmes peuvent apparaître sur n'importe quelle partie du corps à tout moment de la vie. En forme, couleur et taille, elles peuvent être différentes, commençant par de petites verrues planes sur le visage blanc, se terminant par des verrues génitales foncées sur la muqueuse génitale. Il convient de noter que ce sont les verrues génitales, selon les résultats de la recherche, qui peuvent provoquer le développement du cancer du col de l'utérus.

Une confirmation officielle a également été la relation entre les verrues, qui sont une manifestation externe du VPH, et un risque accru de cancer du sein. Le type de verrues qui surviennent chez la gent féminine dépend du type de virus qui a infecté le corps féminin.

Les verrues sur le visage et d'autres parties du corps peuvent se produire à la fois individuellement et en groupe. Tout dépend de l'état général du corps. Les verrues génitales sont beaucoup plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes. Cela est dû principalement à des caractéristiques anatomiques. Ainsi, divers papillomes et verrues chez la femme peuvent être localisés sur la muqueuse à l'entrée du vagin ou sur ses parois, dans l'anus ou l'urètre.

La formation active de verrues sur les orteils et les mains, le visage, le cou et d'autres parties du corps chez la femme peut être due à un affaiblissement brutal de l'immunité dans diverses maladies ou à une défaillance hormonale, observée par exemple pendant la grossesse. Si des formations telles que des verrues se trouvent sur le corps ou les organes génitaux, seul un médecin doit déterminer le traitement pour les femmes enceintes et la probabilité d'éliminer les défauts cutanés.

Aujourd'hui, les verrues peuvent être éliminées avec un laser, un courant électrique, de l'azote liquide et d'autres méthodes, sélectionnées sur une base individuelle.

Verrues chez les hommes

Le corps du sexe fort est moins sensible à l'infection et à la reproduction active du virus en général et à l'apparition de papillomes et de verrues en particulier. Seule une forte diminution de l'immunité causée par diverses maladies peut provoquer l'apparition de formations bénignes sur la peau et les muqueuses chez l'homme.

Il convient de noter que les papillomes et les verrues sur les organes génitaux chez l'homme peuvent être localisés dans la région du sillon coronal et du frein, parfois de la tête ou du corps du pénis, sur le tégument à l'entrée de l'urètre et directement sur ses muqueuses. , dans la région périanale. Il existe des types de VPH qui, lorsqu'ils sont présents dans l'organisme, augmentent considérablement le risque de développer un cancer.

Les plus courants à cet égard aujourd'hui peuvent être appelés HPV 16 et 18. Mais il convient de noter que chez les hommes, ils sont extrêmement rares. Cela est dû au fait que sur les organes génitaux du sexe fort, il n'y a pas d'environnement propice à un long séjour du virus.

Verrues chez les enfants

Les personnes de tout âge sont sensibles à l'apparition de verrues. Mais les verrues sont plus fréquentes chez les enfants et les adolescents. La raison en est peut-être divers virus papillomateux. L'infection du corps de l'enfant se produit généralement par contact avec le ménage.

Les enfants sont beaucoup plus susceptibles de communiquer étroitement avec d'autres enfants dans de grands groupes et « d'attraper » facilement divers virus les uns des autres. De plus, un enfant peut être infecté par le virus papillomateux de la mère pendant le développement fœtal ou l'accouchement.

Les verrues sur les mains et d'autres parties du corps chez les enfants apparaissent assez souvent en raison du fait que le corps de l'enfant est plus sensible à diverses infections et y réagit dans la plupart des cas avec une forte diminution de l'immunité.

Les verrues vulgaires, les verrues planes et les verrues plantaires sont plus fréquentes chez les enfants sur les doigts, les orteils et les mains. Les verrues planes juvéniles disparaissent généralement d'elles-mêmes à mesure qu'elles grandissent au moment où l'enfant atteint l'âge de 14 à 16 ans. Les verrues plantaires et communes chez les enfants apparaissent souvent en raison de blessures. Le plus souvent, cela se produit sur les genoux et les coudes. Les verrues aux pieds peuvent se former lorsque vous portez des chaussures inconfortables qui provoquent des irritations et des dommages à la peau.

Comment les verrues sont-elles diagnostiquées?

Dans le cas des verrues, pour établir un diagnostic, un dermatologue n'a généralement qu'à les examiner. Dans certains cas rares, une biopsie peut être nécessaire pour confirmer le diagnostic. Pour ce faire, le médecin retirera la verrue et enverra l'échantillon à un laboratoire où il sera examiné au microscope. Ne vous inquiétez pas, c'est une procédure rapide et sûre.

Raisons de l'apparition

Comme déjà mentionné, ces néoplasmes apparaissent en raison de la pénétration du virus IF dans le corps, qui compte plus d'une centaine de types. Ce virus est assez courant et les verrues vulgaires se retrouvent chez vingt pour cent des écoliers.

Il est important de se rappeler que l'attaque se multiplie de manière assez intensive - par germination des couches supérieures. De plus, la personne de qui vous avez attrapé le virus de la « verrue » peut ne pas avoir de verrues elle-même. Le VPH aime particulièrement les microfissures de la peau et les microtraumatismes, de sorte que les gens «apportent» la plupart d'entre eux des piscines et des réservoirs publics.

Si vous ne prenez pas de mesures pour traiter et éliminer ces éruptions cutanées, des complications peuvent survenir: elles peuvent se propager dans tout le corps et même si elles disparaissent, elles peuvent revenir. Lors de l'élimination des verrues à la maison, des cicatrices chéloïdes peuvent se former.

Facteurs provoquants

Il est peu probable que le virus qui provoque la formation de verrues pénètre dans le corps d'une personne en bonne santé dotée d'une forte immunité. Les éléments suivants peuvent augmenter le risque d'infection :

  • Si des coupures sont présentes, le contact avec une personne infectée ou un objet qui a le virus à sa surface est plus susceptible d'entraîner une infection. Lésions de la peau et des muqueuses. S'ils sont présents, le contact avec la couverture d'une personne infectée ou un objet à la surface duquel se trouve un virus est susceptible de provoquer une infection. Le VPH peut rester dans l'environnement pendant environ 2 à 3 heures. Pendant cette période, la probabilité qu'une personne en soit infectée est assez élevée. Les blessures (plaies, coupures, égratignures), la transpiration et, par conséquent, l'humidité constante de la peau ne font que l'augmenter. C'est pourquoi on observe le plus souvent l'apparition de verrues sur les doigts et les paumes. Lors du nettoyage, du travail avec de la nourriture et de la résolution de toutes les tâches ménagères, il est facile de se blesser légèrement sur la peau. Même en hiver, la peau altérée et sèche, sur laquelle se forment des microfissures, devient une «porte d'entrée» idéale pour que le virus pénètre dans l'organisme.
  • Forte humidité et chaleur. Un tel facteur provocateur est le plus pertinent pour l'apparition de verrues sur les jambes. Le stationnement de chaussures inconfortables, qui contribuent à une transpiration excessive des pieds, à la formation de callosités et à des lésions cutanées, peut provoquer l'apparition de formations épithéliales telles que des verrues sur les pieds.
  • Affaiblissement du système immunitaire. Même avec la présence d'un virus dans le corps, l'apparition de verrues n'est pas toujours observée. Une personne peut être porteuse du virus pendant des décennies sans en être consciente. Avec une forte immunité, le corps supprime constamment le virus, l'empêchant de se multiplier. Dès que le système immunitaire s'affaiblit, la présence du virus prend immédiatement des manifestations extérieures. Même après l'élimination des verrues avec un laser ou par tout autre moyen sans renforcer le système immunitaire, elles sont presque à 100 % susceptibles de réapparaître. Les raisons de l'affaiblissement du système immunitaire peuvent être la malnutrition, l'abus de mauvaises habitudes, le stress constant, le manque de sommeil, etc.

Traitement des verrues remèdes traditionnels et populaires

Bien sûr, cette maladie est une chose extrêmement désagréable, et devient donc la cause d'expériences esthétiques violentes, surtout à l'adolescence. Habituellement, la première pensée qui vient à l'esprit est le désir de se débarrasser des verrues par soi-même, puis quel genre de remèdes populaires n'offrent pas de conseillers.

Je voudrais avertir les patients dans ce sens: il est préférable de consulter un spécialiste, car une peau endommagée dans la zone des éruptions cutanées peut se transformer en problèmes graves, le néoplasme commence à se propager rapidement dans tout le corps. De plus, tous ne peuvent pas être supprimés et, dans ce sens, il est également important de consulter un médecin. Le médecin, selon le type, vous indiquera également la méthode de retrait.

Les verrues sont traitées avec succès par le courant électrique : la charge électrique endommage le corps de l'éruption et disparaît rapidement. Cette technique s'appelle l'électrocoagulation. Cette méthode ferme l'accès du virus à d'autres tissus non infectés. Cette méthode est sans effusion de sang, de plus, il y a une bonne désinfection de la peau. Certes, une petite cicatrice reste sur la peau.

Parfois, les verrues sont enlevées chirurgicalement, mais cela n'est fait que dans les cas les plus extrêmes.

Un moyen assez courant d'éliminer une éruption cutanée est l'azote liquide ou un laser. L'épilation au laser est aujourd'hui la méthode la plus efficace et la plus indolore et non traumatisante. La procédure est absolument stérile et courte, ne durant que quelques minutes. Il n'y a aucune trace sur la peau après un tel retrait.

La cryothérapie ou la cautérisation à l'azote liquide n'est plus aussi demandée aujourd'hui qu'il y a, disons, quelques décennies. Malgré le fait que la méthode soit simple et indolore et qu'il ne reste aucune cicatrice sur la peau, cette méthode ne permet pas de contrôler la profondeur de la congélation : il y a un risque de laisser des tissus infectés.

Il existe également un certain nombre de remèdes populaires qui sont utilisés avec succès dans différents pays pour guérir ou éliminer les tubercules détestés : en Bulgarie, ils sont traités avec une pommade à base de thym et de graisse animale, dans de nombreux pays, ils sont brûlés avec du jus de pommes sauvages. Dans certains pays, la chélidoine est la plus populaire.